Tag Archives: Narbonne

Entreprendre en CAE

La loi ESS du 31/07/2014 reconnaît le rôle des CAE (Coopérative d’Activité et d’Emploi) et introduit le statut d’ « entrepreneur salarié associé » dans le Code du Travail.

CAE : une manière différente d’entreprendre ?

La reconnaissance de ce statut permet de clarifier cette « 4ème voie », correspondant (à mon avis) à la réalité de notre 21ème siècle.

Créer son activité en coopérative ne dédouane pas de respecter toutes les étapes de la création : étude de marché, business plan, plan de communication… Mais cela permet de tester son activité de façon plus sereine :

– La facturation, l’encaissement, la comptabilité sont effectuées par la CAE, ce qui permet de se consacrer totalement au développement et satisfaction client.

Des appuis sont souvent proposées pour aider la mise en place de l’activité.

– L’oeil des autres porteurs de projet du groupe peut s’avérer utile.

– L’énergie du groupe vient « booster » l’énergie individuelle qui peut devenir défaillante.

Oui, mais pour des profils « partageurs »

Intégrer une CAE correspond aussi à une démarche collaborative : vouloir partager ses connaissances et savoir-faire. Pour les autres, restent le portage salarial, l’auto-entreprise, la création traditionnelle.entreprendre-en-CAE

Si l’on n’est pas intéressé par le partage et le collaboratif, inutile de tenter cette expérience !

Partager, collaborer…

Nous sommes rentrés dans une société d’usage, où la location et la collaboration supplantent la pleine propriété et l’individualisme, plus représentatifs du 20ème siècle.

La création en ESS (Economie Sociale et Solidaire) participe aussi de ce mouvement : valeurs plus équitables, redistribution des richesses, partage de biens communs…

 

Stratégie Commerciale le 27-02-2015 à Narbonne

NumiRiS Formation anime un atelier de Stratégie commerciale marketing à l’IN’ESS Narbonne vendredi 27/02/2015

 Pour qui ?

Cet atelier est réservé aux entrepreneurs de la Coopérative d’Activités Energies Alternatives Méditerranée 11 ;

Ils pourront se familiariser sur le « pourquoi ? comment ? » de la stratégie d’entreprise, commerciale, marketing.

 Objectifs ?Les prestations de Numiris.info

2 objectifs sont visés :

– partage d’infos et connaissance,

– mise en application de la stratégie commerciale

 Contenu de l’atelier stratégie commerciale

Après une mise à jour de la problématique, divers exercices permettront aux entrepreneurs de travailler leur stratégie commerciale, à travers 2 axes :

– la cible clientèle (axe 1)

– le positionnement produit (axe 2)

Axe 1 : Les 4 questions 

  • Où je vends ? (Marché)
  • Comment je vends ? (Produit)
  • A qui je vends ? (Cible)
  • Pourquoi je vends ? (Motivation et politique d’entreprise)

Axe 2 : Les variables qui font varier le contenu

  • Produits (produit ou service, solution globale, etc.)
  • Typologie des ventes (BtoB, BtoC, Ventes indirectes, directes…)
  • Contexte de l’entreprise (Leader, challenger, start-up, etc.)
  • Objectifs de l‘entreprise (Conquête, défense, Intrusion, etc.)

Les entrepreneurs pourront repartir avec « La P.(QC)3 STRATCOMM »  pour la mettre en place dans leur activité.

 

E-réputation à l’IN’ESS Narbonne

E-réputation à Narbonne ?

Avec Energies Alternatives, NumiRiS Formation participera à l’expo découverte le jeudi 5 février 2015, dans les locaux de IN’ESS, 30 avenue Pompidor à Narbonne.

De 10h à 16h,  Christine Dauzats aura l’occasion d’échanger avec les autres entrepreneurs salariés, concernant ses offres d’accompagnement et de formation spécialisée en e-réputation et veille.Energies Alternatives - Expo découverte 5-02-2015

NumiRiS Formation sera aussi à disposition du public pour répondre aux nombreuses questions sur les risques mais aussi les opportunités du web 2.0 … devenant web 3.0. Venez tester votre e-réputation avec un diagnostic gratuit !

Découvrir le statut de l’entrepreneur salarié

Cette exposition découverte permet de répondre aux interrogations de ceux qui veulent créer une activité… mais veulent se faire un idée !

Vous souhaitez créer votre emploi et avez une idée ? Venez à la rencontre des entrepreneurs salariés de la coopérative d’activité Energies Alternatives Méditerranée, qui se feront un plaisir de répondre à vos questions.

idées reçues et erreurs en e-réputation 1/5

D’après l’article  traité par  Dominique Fevre, le 23/01/2013 dans les brèves de marketing.fr, suivant Christophe Asselin (Digimind)

Je ne résiste pas à l’envie de vous faire partager cette réflexion sur l’e-réputation ;

Nous, consommateurs moyens d’internet et de réseaux sociaux, mélangeons allégrement capacité à agir sur sa net-réputation, avec la faculté à avoir des profils sociaux ou la création de profil numérique…. En effet, il est difficile de démêler les influences dans l’écheveau du net, tant il est vrai que toutes les étapes de la communication -de la création du profil internet à sa valorisation (marketing et entretien) avec le contrôle de sa réputation (veille et contrôle des objectifs)- influencent sa e-réputation (résultat de notre communication)

La 1ère idée reçue est qu’il suffit de créer un site internet (à moindres frais) pour exister valablement sur le net. Pour les entreprises en panne de communication, monnayer cette prestation à bas coûts (immédiats !) est « monnaie » courante… sans intégrer cette prestation dans la stratégie de communication :

Quelle sont les valeurs de l’entreprise ? Quel est son message ? Quelle est sa différence ? Quelle est sa valeur ajoutée ? Puis quels sont ses objectifs ? Long terme, moyen, court terme ?

Du diagnostic stratégique découlera la stratégie de communication APRES avoir positionné sa stratégie globale : cela demande peut être d’investir un peu de temps … et d’argent mais que de temps et d’argent économisés au final !

L’e-réputation d’une entreprise (ou d’un particulier) est bien la conséquence d’une stratégie appliquée, avec analyse de risques, suivi d’image numérique (veille)… qui est décidée, pilotée, suivie au plus haut niveau par ses dirigeants

Le suivi de réputation doit rester le domaine de la direction

L’ESS appuyée par une politique gouvernementale en 2013

Lors de la remise des prix du concours du Conseil Général de l’Aude ce 28/01/2023, Benoît Hamon, ministre de l’Economie

Sociale et Solidaire ESS, a été un peu plus disert sur les objectifs du gouvernement concernant ce secteur.

stratégie d'avenir pour les TPE PME

En effet, l’état compte bien s’appuyer sur cette économie pour dynamiser la création d’emplois et inverser la courbe du chômage avant la fin de l’année. Le ministre ESS a donc édicté quelques mesures en faveur de l’ESS, qui devraient voir le jour cette année :

– Aide spécifique au développement des SCOP, SCIC…

– Elligibilité des entreprises ESS et appui du financement auprès de la nouvelle Banque d’Investissement

– Reconnaissance à part entière et valorisation de ce pan de l’économie qui représente 10% de l’activité en France

Il a rappelé les emplois d’avenir (utilisables par les Collectivités, associations…) déjà en cours

Le gouvernement et François Hollande croient à la diversité de l’économie pour relancer les échanges économiques et surtout développer des activités locales, non dé-localisables.

Mais qu’entend-on par entreprises de l’ESS ? 

Une monnaie locale citoyenne sur Narbonne ?

Monnaie locale citoyenne : kesaco ?

La collaboration dans le NumiRiS Cloud Narbonne

Ben oui, il y a encore 1 mois, cette notion m »était totalement étrangère. Je connaissais l’existence du SEL (échange entre particuliers)  mais point d’autre système alternatif de monnaie. La conférence d’information animée par Philippe Derruder sur Narbonne m’a permis  de clarifier la notion de

monnaie locale citoyenne:

Quelle surprise d’apprendre que :

  • 93% des monnaies conventionnelles ne servent pas dans l’économie locale mais nourrissent la spéculation !
  • Des monnaies locales citoyennes existent déjà depuis longtemps ailleurs (en Autriche depuis la crise de 1929, cette initiative a sauvé un village  et redonné l’emploi aux habitants, dans un monde dévasté )
  • Plus de 2500 systèmes de monnaie complémentaire sont utilisés dans le monde avec succès
  • En France, des monnaies locales fonctionnent (l’Abeille de Villeneuve Sur Lot -82, l’Occitan à Pézénas -34…) et d’autres sont en construction y compris dans notre département de l’Aude : Castelnaudary, Carcassonne…

A la différence des monnaies type SEL, la monnaie locale citoyenne intéresse TOUS les acteurs d’un territoire : collectivités, entreprises, particuliers… (tous ces acteurs sont  consommateurs)

Quels avantages ? 

'